Tout ce qu’il faut contrôler avant d’acheter une voiture d’occasion

Le test reste l’étape la plus importante dans l’achat d’une voiture d’occasion. Il y a trop de détails à examiner que l’acquéreur peut éprouver une certaine difficulté à se souvenir de tous les pièges possibles. Découvrez dans cet article les principaux points à vérifier avant d’acheter une voiture d’occasion.

Quid du démarrage

Une fois allumé, le véhicule doit démarrer immédiatement et dès le premier coup. Ensuite, vous devez attendre que le moteur atteigne un régime stable. Au cas où le nombre de tours s’affole alors que le rapport est en point mort, c’est mauvais signe. Pour découvrir d’autres astuces sur l’achat des voitures d’occasion, aller maintenant ici. L’acheteur doit sortir de la voiture et vérifier s’il y a de la fumée. Il peut aussi ouvrir le capot pour voir si tout se passe bien. Toutes les odeurs suspectes et autres exsudats doivent être observées de près. Les vibrations peuvent indiquer un problème avec l’embrayage ou la boîte de vitesses. Lorsque le moteur tourne au ralenti, tous les équipements électriques doivent être vérifiés. Vous devez essayer tous les feux, essuie-glaces et klaxons un par un. Il est maintenant temps de vérifier si les voyants du tableau de bord fonctionnent tous correctement. La caméra de recul, la radio et le GPS doivent être vérifiés en dernier pour éviter les distractions.

Le comportement du moteur pendant l’essai est très important

Le test doit être effectué à une distance suffisamment longue. Il est nécessaire d’utiliser tous les rapports de la boîte de vitesses. Sur les voitures anciennes, une légère vibration se fera sentir à partir de la quatrième. Il est préférable de changer de piste pour voir la tenue de route, notamment le comportement général du véhicule. Par ailleurs, les amortisseurs fatigués peuvent occasionner un roulis important sur les virages. Les conducteurs expérimentés peuvent rencontrer des problèmes de pneus ou de parallélisme. Les freins doivent généralement être précis. Les fonctions auxiliaires de type ABS encore opérationnelles font la différence. De plus, l’acheteur doit inspecter visuellement les plaquettes. Il fait la même chose avec la suspension, le châssis et le tuyau d’échappement. Ce dernier ne doit pas fumer.