Les avantages de la loi Pinel

Le système de la loi Pinel est tant apprécié par les Français. En effet, il présente de grands avantages pour les contribuables qui décident de se lancer dans l'investissement locatif. Voici quelques avantages fiscaux de ce dispositif.

Profiter d'une réduction d'impôt très avantageuse

La loi Pinel est avant tout un outil de défiscalisation immobilière. Par conséquent, son principal avantage est la déduction fiscale qu'il offre. Pour en bénéficier, l'investisseur doit s'engager à louer son bien pendant une certaine durée. En effet, il peut choisir de louer son bien pour 6, 9 ou 12 ans. La particularité de la loi Pinel est qu'à chaque durée de bail correspond une déduction fiscale : Promesse 6 ans, 12% de réduction d'impôt 9 ans de promesse, 18% de réduction d'impôt Promesse 12 ans, réduction d'impôt de 21%. Il s'agit d'une information capitale sur la technique Pinel.

Devenir propriétaire sans cotiser

Investir dans du neuf vous fera bénéficier du dispositif Pinel. Dans la plupart des cas, cela nécessite une réduction des effectifs de l'hypothèque. Dans ce cas, la banque demandera généralement à l'emprunteur de faire un don. Grâce à la méthode Pinel, il est possible de contracter un emprunt, il est donc possible d'acheter un bien immobilier sans apport personnel. En effet, la réduction d'impôt et les loyers perçus pour la mise en location du bien constituent des revenus réguliers qui contribueront largement au remboursement de l'emprunt. De plus, les intérêts du prêt sont déductibles du loyer perçu et l'emprunteur n'a pas à le payer.

Construire un héritage

Investir dans l'immobilier grâce à la méthode Pinel est très intéressant pour se constituer un patrimoine stable. A ce jour, la « pierre » reste une valeur sûre pour la plupart des Français. Pour 70 % d'entre eux, l'immobilier reste leur premier choix d'investissement, loin devant l'assurance-vie et les autres produits d'épargne traditionnels. De plus, les hypothèques ont un double avantage : Impôts : Les intérêts du prêt étant déductibles des loyers perçus, les emprunteurs n'ont pas à payer Financ : l’investisseur effectue un placement l à un taux excédant celui de l'emprunt