La cigarette électronique : ce que c’est et son mode de fonctionnement

Les gadgets électroniques sont partout aujourd’hui. En plus de ça, on en invente d’avantage chaque jour. Et dans la plupart des cas, ces appareils sont conçus pour nous faciliter, voire pour nous sauver la vie.

C’est d’ailleurs le cas de celui qui nous intéresse ici. Nous savons tous que fumer nuit gravement à la santé. Nonobstant cela, un très grand nombre de personnes sont accro à la cigarette, et ont du mal à s’en défaire.

C’est ainsi que la cigarette électronique ou l’e-cigarette a vu le jour. Aider les fumeurs à se libérer de la cigarette classique. Alors, qu’est-ce que l’e-cigarette exactement ? Comment fonctionne-t-elle ? Vous trouverez les réponses dans cet article.

La cigarette électronique, c’est quoi ?

Comme l’indique son nom, la cigarette électronique est un objet de forme, généralement, tubulaire, totalement électronique et qui fonctionne grâce à l’électricité. Contrairement à la cigarette ordinaire, elle est conçue pour produire de la vapeur, et non, de la fumée. Elle se veut également moins dangereuse et plus agréable à la consommation. Allez donc sur puff.biz pour consulter leur catalogue d’e-cigarettes.

Avec cet appareil, vous avez la possibilité de choisir ce que vous désirez consommer ainsi que sa saveur. En effet, on dénombre aujourd’hui plus de 7700 arômes différents. Autant dire que vous avez l’embarras du choix. Maintenant, voyons voir comment fonctionne cet gadget.

La cigarette électronique, comment ça marche ?

La cigarette électronique fonctionne avec des fluides appelés liquides pour cigarette électronique qu’on introduit dans l’appareil. On retrouve sur ce dernier un bouton ‘’fire’’ ou ‘’switch’’ qui permet de mettre votre e-cigarette en marche.

Ainsi, lorsque vous appuyez sur ce bouton, cela fait naître une décharge électrique dans l’appareil qui va circuler jusqu’à la résistance (pièce en métal à l’intérieur de votre gadget). Cette dernière est constituée d’un ou de plusieurs fils résistifs. Elle est également connectée au liquide électronique par un fil en coton.

Lorsque la décharge électrique atteint la résistance, ses fils se chauffent. Ce qui conduit logiquement à chauffer le liquide, et donc, à produire de la vapeur. C’est simple ! N’est-ce pas ?