Comment garder son jardin en bon état ?

Votre plante est susceptible de tomber malade lorsqu’un agent pathogène l’attaque ou lorsque des conditions environnementales favorisent la maladie. Au lieu d’attendre qu’un problème surgisse dans votre jardin, considérez que la meilleure défense contre la maladie est une bonne attaque. Voici quelques conseils à suivre pour garder votre jardin en bonne santé.

Examinez attentivement les plantes avant de passer à l’achat

L’une des choses les plus compliquées dans le cadre du jardinage est de savoir à quoi devrait ressembler une plante saine. N’hésitez pas à vous rendre sur ce site pour en savoir plus. C’est aussi une bonne idée d’explorer quelques livres, magazines et catalogues qui montrent à quoi ressemble un spécimen sain. Songez à ne pas ramener chez vous une plante avec des taches mortes, des tiges pourries ou des insectes. En effet, ces problèmes peuvent facilement se propager à vos plantes saines et sont parfois difficiles à éliminer une fois établis.

Utilisez des déchets de jardin entièrement compostés

Il est important de savoir que tous les matériaux d’un tas de compost ne se décomposent pas au même rythme. Certains peuvent s’être suffisamment dégradés pour être mis dans le jardin, alors que d’autres ne l’ont pas été. Un compostage approfondi renferme des températures élevées pendant de longues périodes, ce qui tue tous les agents pathogènes présents dans le matériau. De ce fait, les débris végétaux infectés qui n’ont pas subi ce processus réintroduiront des maladies potentielles dans votre jardin. Ainsi, si vous ne connaissez pas l’état de votre tas de compost, vous devez éviter d’inclure des débris potentiellement infectés dans votre tas.

Gardez un œil sur vos bugs

Les dommages causés par les insectes aux plantes ne sont pas à prendre à la légère. Certains insectes agissent comme un moyen de transport pour les virus, les propageant d’une plante à l’autre. Les pucerons constituent l’un des vecteurs les plus courants. Pour ce qui est des thrips, ils propagent le virus des taches nécrotiques de l’impatiens. Alors, il faudra que vous fassiez preuve de vigilance.