Quels sont les avantages de posséder un chien ?

Le chien est un animal de compagnie prisé par bon nombre de citoyens pour diverses raisons. Est-ce conseillé d’avoir cet animal de compagnie chez soi ? Pourquoi doit-on l’avoir ? Lisez la suite de cet article pour avoir des réponses claires et circoncis à ces interrogations.

Quels sont les effets de détenir un chien sur le système cardiovasculaire ?

De nombreuses études scientifiques ont établi le lien entre la détention d’un chien comme animaux de compagnie et la santé cardiaque de l’homme. En effet, il a été prouvé à plusieurs reprises par plusieurs chercheurs que le chien a un bienfait remarquable sur la santé humaine précisément sur le système cardiovasculaire. Une étude des chercheurs suédois a prouvé que détenir un chien comme animal de compagnie limite le risque d’accident cardiovasculaire surtout pour les personnes de troisième âge. Ceci est d’autant vérifier, car si vous détenez un chien ce dernier vous obligera à sortir au moins une fois dans la journée en guise de promenade. La compagnie de cet animal vous permettra d’éviter la vie sédentaire qui est à la base des maladies cardiovasculaires. Lorsque vous êtes propriétaire d’un chien, vous êtes régulièrement à faire des promenades ce qui constitue une activité très bénéfique pour le cœur. Le risque que vous soyez anxieux, stresser, ennuyer est considérablement réduit.

Des actions ont été menées par la Fédération Française de Cardiologie afin de sensibiliser les personnes du 3e âge à adopter un chien à travers une vaste campagne.

Quelles races de chiens sont plus adaptées aux personnes âgées ?

La décision d’adopter un chien doit être motivée, car vous devez assurer des responsabilités vis-à-vis de cet animal. C’est selon votre âge que vous pourrez adopter le chien de compagnie le plus adapté pour votre santé. Pour les personnes âgées, il est fortement déconseillé d’adopter un chien de chasse, car vous serez amené à faire beaucoup d’activité physique. Vous devez porter votre choix sur des chiens nécessitant moins de promenades tels que la race de chien épagneul tibétain ou le carlin.