Les femmes cougars sont-elles plus libérées sexuellement ?

Une femme manifestant un engagement émotionnel et sexuel pour un homme plus jeune qu'elle, est qualifiée de "cougar". Ces femmes ont du courage et de la dignité, et leur âge les encourage à profiter au maximum des plaisirs de la vie. Qui sont elles ?

Qui sont ces femmes ?

Les femmes cougars sont des femmes plus âgées, engagées auprès d’homme plus jeunes qui sont âgées de moins de 8 ans qu’elles. Souvent, ces femmes sortent des relations de longue durée ; qui sont devenues si monotones qu’elles finissent par s'ennuyer. Consulter d’autres sites pour obtenir plus d'infos à ce sujet.

Elles ne sont jamais célibataires pendant de longues périodes et sont souvent soit divorcées soit veuves. Ces hommes sur lesquels elles jettent leur dévolu ont généralement entre 18 et 35 ans et n’aiment pas souvent s’engager. On les appelle affectueusement "cubs" (lionceau) ou "Boy Toy".

Ce que ces femmes veulent

Même si elles sont chasseuses, séduisantes et prêtes pour l'aventure, ces femelles ne s’intéresse pas à tous les types d’hommes. Ces cougars n’aiment pas se rapprocher des hommes qui n’ont pas confiance en eux, puisqu’elles finissent généralement par vite s'ennuyer la plupart du temps.

Beaucoup d'entre eux ont déjà été mariés et ont choisi une nouvelle vie. Souvent, elles se contentent des relations de courtes durées au détriment de leur propre équilibre émotionnel. Ces relations bien que dénuées de sens leur procurent de la joie et surtout du divertissement. Une femme couguar qui a guéri sa blessure s'attend souvent à des relations sans engagements avec son partenaire. Comme elle ne veut pas d'un engagement à long terme, elle préfèrent se contenter d’attirer l'intérêt, de flirter, et se sentir belle plutôt que de bâtir quelque chose de solide à cause de leur précédentes déceptions... Elles ne veulent généralement pas qu’on les prenne en charge puisqu’elles sont souvent stables financièrement. C’est pour cela qu’on dit qu’elles sont libérées sexuellement. Attention toutefois aux escroqueries, car les femmes seules et tristes sont particulièrement vulnérables malgré les apparences.