Conseils et méthodes pour guérir rapidement une brûlure

Les blessures issues d’une brûlure sont souvent ou dans la plupart des cas assez difficile à soigner car leur guérison prend beaucoup plus de temps qu’une blessure normale. Et plus la brûlure est profonde plus le temps de guérison s’allonge. Mais, il est possible d’accélérer le processus grâce à quelques méthodes simples à mettre en œuvre. Découvrez en quelques-uns dans la suite de cet article.

 

Déterminer le degré de gravité de la brûlure

Lorsque l’on est en présence d’un cas de brûlure, le premier réflexe qu’il faut avoir est d’essayer de déterminer le niveau de gravité de la blessure. Généralement, vous la gravité d’une brûlure se situe à trois différents degrés. Vous pouvez continuer la lecture pour en savoir plus à propos. En effet, une brûlure du premier degré est caractérisée par une rougeur de la peau sans apparition de cloques. Pour celle du deuxième degré par contre, des cloques se forment avec une intensité plus élevée de la douleur. Le niveau le plus élevé est le troisième degré où la peau est brûlée sur plusieurs couches.

 

Utiliser de l’eau froid et une serviette fraîche sur la brûlure

Même avant de chercher à identifier le niveau de gravité de la brûlure, il faudrait dès les premières minutes après la blessure appliquer de l’eau froide sur la brûlure. Ceci permet en réalité de réduire le risque de cicatrices et de calmer un peu la douleur. Mais, il n’est pas conseillé d’utiliser cette méthode lorsque c’est une grande partie du corps qui est brûlée. Attention à ne jamais appliquer de la glace sur une brûlure au risque d’aggraver la blessure.
Lorsque la brûlure est extrême, il est recommandé d’avoir recours à une serviette fraîche tout en veillant à ne pas la laisser se coller sur la blessure.

 

Se rendre aux urgences

Quelque soit les premiers soins que vous appliquez en cas de brûlure, il est toujours mieux d’aller se faire prendre en charge dans les plus brefs délais dans un hôpital. Ceci est obligatoire lorsqu’il s’agit d’une brûlure au troisième degré.